Comment créer une entreprise de peinture en 2022 ?

15 août 2022

Nombre de lecture :

Comment créer une entreprise de peinture en 2022 ?

Le secteur du BTP (Bâtiment et travaux publics) est l’un des secteurs les plus variés en France. On y retrouve de nombreux métiers parmi lesquels la peinture. L’usage de différents revêtements pour la décoration et la protection redonne à ce métier toute son importance dans la construction. Alors si vous êtes peintre, et êtes tentés par l’entrepreneuriat, voici un article qui pourrait vous aider dans la création d’une entreprise de peinture.

Le métier de peintre : Que faut-il savoir ?

Tout d’abord il est nécessaire de revenir aux fondamentaux en définissant précisément la profession de peintre, ensuite la présentation du métier de peintre en France, et enfin il sera nécessaire de revenir sur ses qualifications professionnelles.

Qu’est-ce qu’un peintre ?

Un peintre est un professionnel en revêtement. Son travail consiste à effectuer des travaux de revêtement de peinture sur les murs et plafonds des domiciles privés et entreprises publics ou privées.

En fonction de ses orientations, il peut travailler à l’intérieur (artisan peintre en intérieur) dans la décoration intérieur ou rénovation intérieur en effectuant les travaux de plâtrerie, traitement des fissures, pose d’enduits de réparation, ponçage etc.

Mais il peut aussi travailler à l’extérieur (artisan peintre en extérieur), le peintre professionnel s’occupe des travaux de ravalement de façades, pose crépi, peinture des murs etc..

Un peintre doit donc être polyvalent voire être capable de donner des conseils en embellissement.

L’encadrement juridique du métier de peintre en France

Cette activité est encadrée par la réglementation applicable aux métiers du bâtiment, notamment la convention collective des ouvriers des entreprises de BTP visées par le décret du 1er mars 1962 et revu le 7 mars 2018.

Avec moins de 10 salariés, une entreprise de peinture est considérée comme une activité artisanale. Cependant elle devient une activité commerciale si elle compte plus de 10 salariés.

Son code APE est le 43.34Z travaux de peinture et vitrerie.

L’activité de peintre en entreprise étant réglementée, si vous voulez vous lancer à votre propre compte, vous devez justifier de qualifications et compétences professionnelles requises.

Quelles qualifications professionnelles faut-il avoir pour devenir peintre ?

Il s’agit de diplômes du type CAP (Certificat d’aptitude professionnelle), Bac professionnel, BTS (Brevet de technicien supérieur) et Licence professionnelle, tous orientés peinture comme l’option vitrerie et revêtement, aménagement et finition ou encore enveloppe du bâtiment.

En plus de ces diplômes, pour être considéré comme un peintre professionnel, vous devez pouvoir justifier d’une expérience professionnelle d’environ 3 ans. En surplus, pour gérer votre entreprise, il vous sera nécessaire de disposer des connaissances en gestion d’entreprise, des qualités d’organisation et des qualités relationnelles et commerciales.

Quels sont les contours d’un projet de création d’entreprise de peinture ?

La création d’entreprise n’est jamais une mince affaire. Avant de parvenir à une structure opérationnelle, le point de départ est d’abord la conception du projet d’entreprise. Il vous reviendra alors de bien cerner les contours de votre projet de création d’entreprise de peinture. Vos principaux axes de réflexions doivent être l’étude de marché, le choix de l’emplacement du local et enfin le budget de lancement.

Votre étude de marché

Cette étape vise à ressortir ou identifier votre cible, les niches ou opportunités qu’offrent les spécialités du secteur de la peinture (peinture de bâtiments résidentiels ou non résidentiels, pose de papier peint et revêtement mural, ou encore peinture de construction etc.), mais aussi les difficultés de ce secteur. Sur ce dernier point le défis sera d’être compétitif, surtout durant les premières années de l’installation face à la concurrence déjà établie.

Votre emplacement

Le choix de votre emplacement impactera en partie le succès de votre entreprise, dans la mesure où elle déterminera le type et la fréquence des clients que vous aurez. Vous pourrez donc opter pour vous installer en province ou en périphérie des villes. Vous devrez donc vous décider en fonction de la démographie de la zone, la nature des activités de ladite zone, le nombre de peintres ou encore le pouvoir d’achat des habitants. Il faudra également prendre en compte le type de local qu’il vous faut, le nombre de bureaux si vous comptez recruter des apprentis ou professionnels.

Préparation du budget de lancement

C’est le capital social. Il fait référence aux financements de départ et se rapportent à l’achat du matériel de travail indispensable au lancement de l’activité à savoir : les véhicules professionnels, le local professionnel et l’outillage professionnel (échafaudage échelle etc.). Doit aussi être pris en compte le fonds de roulement pour les dépenses régulières comme l’achat de peintures, de vêtements de travail ou l’entretien des véhicules et du local.

Quelles démarches à suivre pour créer une entreprise de peinture ?

Les formalités de création d’une société de peinture d’une part rejoignent celles de création de toute entreprise en France auprès du CFE qui est un centre d’aide à la création ou reprise d’entreprise pour les entrepreneurs ou créateurs d’entreprises, d’autres part l’entreprise doit se conformer à la réglementation en vigueur dans ce secteur d’activité.

Comment crée-t-on une entreprise de peinture en France ?

Comme pour toute entreprise (personne morale), les étapes de création d’entreprise suivantes sont à observer :

  • Le choix du statut juridique ou forme juridique de l’entreprise : Auto-entreprise ou micro-entreprise, EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), SNC (société en nom collectif), SASU, EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), SARL, SAS (société par actions simplifiée). Il convient pour le chef d’entreprise de bien choisir le statut juridique car différents statuts ou formes juridiques ont chacun ses particularités (charges sociales, régime fiscal etc.).
  • La publication dans un journal d’annonces légales.
  • Le dépôt du dossier d’immatriculation au RCS (registre du commerce et des sociétés) du greffe du tribunal compétent.

Pour immatriculer son entreprise de peinture, il est aussi possible pour le chef d’entreprise ou micro-entrepreneur de se rapprocher du CFE (centre de formalités des entreprises) de la CMA (chambre de métiers et de l’artisanat), si l’activité est artisanale, et si elle est commerciale, alors elle doit être enregistrée à la CCI (chambre de commerce et des industries). Mais à partir du 1er janvier 2023, conformément au décret 2020-946 du 30 juillet 2020 sera mis sur pied un guichet unique pour simplifier le traitement des dossiers.

Création entreprise
Créer son entreprise en quelques clics…

Quelle réglementation est applicable à une entreprise de peinture ?

Une entreprise de peinture, conformément au Code des assurances et au Code civil doit souscrire au moins une assurance responsabilité civile et professionnelle. En outre, elle doit obtenir le label RGE, et se conformer à la réglementation sur la sécurité des travailleurs sur les chantiers et prévention des risques, vous devez demander une carte BTP pour vos salariés et enfin respecter les règles de sécurité et d’accessibilité (ERP).

Vous n’avez pas eu la réponse à votre question ? Posez nous votre question !

Cet article vous a plu :

Formations

Pré-commande formation investissement immobilier
Pré-commande formation santé et sécurité au travail

Avocats

Par UseYourLaw

Articles / Podcasts / Webinars / Interviews de professionnels

Formez-vous avec UYL

Formation investissement immobilier
Formation Cryptomonnaies UYL
Formation santé et sécurité au travail

Derniers articles UYL

La formation statutaire obligatoire des agents territoriaux

La formation statutaire obligatoire des agents territoriaux

La formation est au cœur du développement des capacités et du renforcement des compétences. C’est fort de ce constat que le législateur a prévu une formation pour les agents territoriaux. En effet, le personnel de la fonction publique territoriale bénéficie d’une...

Article 700 du Code de procédure civile : les frais irrépétibles

Article 700 du Code de procédure civile : les frais irrépétibles

Le Code de procédure civile est le recueil de textes juridiques qui traite du déroulement du procès en matière civile. Il encadre les étapes de l’instance, de la demande en justice jusqu’aux voies de recours, en passant par le prononcé du jugement. Cette dernière...

Encadrement juridique de la délégation de Paiement

Encadrement juridique de la délégation de Paiement

Les garanties de solvabilité sont des composantes essentielles d’une bonne relation commerciale. C’est parce qu’un vendeur ou fournisseur est rassuré de la solvabilité de son client qu’il va s’engager dans la relation commerciale. Il existe de nos jours de nombreux...