Pourquoi et comment opter pour un coaching de dirigeant ?

21 avril 2022

Le coaching de dirigeant

Un dirigeant est un chef d’entreprise, un cadre, ou plus généralement toute personne investie d’un rôle de superviseur dans une société. De nombreux managers font appel à des experts en accompagnement de dirigeant encore appelés coachs professionnels (coach de vie, coach sportif…). Ces séances de coaching professionnel visent à leur permettre d’atteindre leurs objectifs ou tout simplement à améliorer leur posture managériale. Il est clair que certains fossés se créent parfois entre les managers et leurs équipes (isolement, incompréhension, perte de confiance etc.). Le coaching en entreprise se présente alors comme une panacée pour un meilleur développement du dirigeant.

Définition et importance du coaching de dirigeant

Quelle est la définition du coaching de dirigeant ?

D’origine américaine, le mot « coach » désigne un entraineur, un formateur ou un praticien de ces formes de développement personnel. Ce terme devient populaire, et très vite généralisé en France dans les années 90.

Appliqué à un chef d’entreprise, ce coaching individuel est un encadrement qui vise à améliorer son savoir être et ses résultats. Plus précisément, le coaching personnel de dirigeant désigne un accompagnement individuel personnalisé, qui a pour objectif de permettre aux managers d’identifier et d’adopter par eux-mêmes les mesures indispensables à l’atteinte de leurs objectifs.

Ainsi présenté, le coaching de dirigeant n’est pas une formation classique, mais plutôt un encadrement avec une approche comportementale. Il est principalement à destination des chefs d’entreprises, des managers ou autres cadres, qu’il s’agisse d’entreprises privées, d’administrations publiques ou encore de travailleurs indépendants. Et d’ailleurs, la pratique du coaching est de plus en plus répandue.

Quelle est l’importance du coaching de dirigeant ?

Pour un dirigeant, les raisons de faire appel à un coach sont multiples.

Tout d’abord, c’est dans le but de réaliser les objectifs fixés, il permet de prendre du recul, de se motiver et de développer une vision stratégique plus claire. Généralement, un dirigeant fera appel à un coach en entreprise tout simplement pour l’aider dans sa réflexion, s’exprimer afin de clarifier ses idées, ses ambitions ou encore pour affiner sa stratégie.

Il est également conseillé au chef d’entreprise de consulter un coach de vie lorsqu’il traverse une crise dans son environnement de travail, ou lorsqu’il est submergé par une situation dont il est le seul responsable comme pour un projet professionnel. Par ailleurs, un dirigeant peut se retrouver dans une situation inhabituelle, un environnement nouveau dû à une mutation, un changement d’entreprise. Le rôle du coach individuel sera alors ici de partager ses opinions et les perceptions qu’il a de sa vie professionnelle, surtout lorsque les enjeux sont encore plus conséquents. Plus généralement, le coaching de vie permet au dirigeant de sortir de la solitude et de l’isolement, afin d’éviter la dépression et de développer son leadership. Notons qu’il peut également s’agir d’un coaching à distance et d’autres coachés peuvent jumeler coaching et formation.

Les types de coaching sont multiples, ainsi il demeure pour chaque dirigeant des domaines dans lesquels ils peuvent être d’une aide précieuses.

Le rôle et les étapes du coaching de dirigeant

Qui peut devenir coach de dirigeant ?

Institutionnellement, il n’existe pas de formation de coach dans une école de coaching requise pour devenir coach certifié. Mais le dirigeant qui voudrait bénéficier d’un coaching ou qui recherche un coach qui possède une bonne formation coaching peut se fier à certains référentiels de compétences, comme ceux fournis par la Worldwide Association of Business Coaches (WABC).

De même, certains dirigeants à la retraite peuvent dans le cadre d’une reconversion suivre une formation pour devenir coach de vie ou coach en développement personnel ou faire du coaching dans un cabinet de coaching avec d’autres coachs certifiés. Ils ont en effet l’expérience pratique et beaucoup à transmettre de ce qu’ils ont appris durant leurs parcours.

Lorsqu’un dirigeant fait appel à un coach, celui-ci va le coacher pour son développement personnel, de sorte qu’il trouve lui-même la solution à son problème. Vu sur cet angle, le coach se présente comme un guide, un accompagnateur ou une aide à la réflexion. Il suscite d’abord la confiance en soi et encourage le dirigeant à ressortir ses compétences et valeurs. Il doit par-dessus tout rester neutre et ne pas chercher à l’influencer ni le juger et respecter la déontologie du métier de coach.

Comment se déroule un coaching ?

Il existe une multitude de méthodologie de coaching. Cependant, une ébauche générale est possible.

De manière habituelle, le processus de coaching peut durer six à douze mois en fonction des problématiques rencontrées et des objectifs à atteindre. Son évolution se fait en trois étapes selon le programme de coaching :

• Etape 1 : Prise de conscience et recensement des lacunes

Dans cette première étape, le coach amène le dirigeant à se poser des questions d’ordre existentiel (Qui suis-je ? Quel est mon but ? etc.). Il est question pour lui ici de prendre conscience de sa situation personnelle, de comprendre et de ressortir ce qui l’empêche d’atteindre ses objectifs sur les plans professionnel et personnel. Il va ainsi identifier ses lacunes et pouvoir en ressortir des solutions et ses motivations.

• Etape 2 : Réflexion et pratique

Passée l’étape de la prise de conscience, le coach professionnel amène le dirigeant à réfléchir à des solutions pour atteindre ses objectifs. Nous le rappelons encore le coach professionnel certifié ne propose ou ne donne pas de solutions aux coachés, mais il leur permet de les trouver par eux-mêmes. Pour cela, il se sert de nombreuses techniques de coaching, notamment l’écoute active pour bien cerner la personnalité du dirigeant et la situation dans laquelle il se trouve, et le questionnement. Il va ainsi lui poser des questions pour le guider dans sa réflexion. Et au fur et à mesure, le chef d’entreprise, sous la supervision du coach d’affaire va modifier son fonctionnement dans l’entreprise, en mettant en place des changements managériaux pour atteindre ses objectifs.

• Etape 3 : Implémentation du changement

Il s’agit ici de l’application sur le long terme. C’est le but ultime du coaching. Les changements réalisés sur la personne du dirigeant vont conduire à une transformation systémique et des conséquences positives sur le coaching d’équipe et les performances professionnelles du dirigeant et de l’entreprise.

Le coaching peut intervenir en surplus d’une formation du dirigeant, également fondamentale pour que celui-ci reste performant pour l’entreprise, tout en étant accompli sur le plan personnel. A noter que certains avantages fiscaux, peuvent être accordées aux entreprises qui opte pour ces formations, notamment par le biais d’un crédit formation dirigeant.

Derniers articles UYL

Comment créer une société au Maroc ?

Comment créer une société au Maroc ?

Le Maroc est un pays d’Afrique du nord. Selon le rapport Doing Business 2020 de la Banque Mondiale, il est classé à la troisième position. Ce pays offre de nombreuses opportunités d’affaires, aussi bien à titre individuel, qu’en société. Vous pouvez lancer une...

Comment créer une société au Cameroun ?

Comment créer une société au Cameroun ?

Le Cameroun est un Etat situé en Afrique Centrale. Le pays regarde d’opportunités d’investissements dans plusieurs domaines (l’industrie, l’agriculture, le commerce, l’artisanat, les services, etc.). Afin de dynamiser son économie, les autorités du pays ont entrepris...

Comment créer une société à Singapour ?

Comment créer une société à Singapour ?

Vous souhaitez créer une entreprise à Singapour ? Voici comment ça se passe. Tout d’abord, vous devez savoir que le pays est très attractif en termes d’affaires. Afin d’attirer des investisseurs, Singapour propose de nombreux avantages qui font de lui une destination...