Le négociateur immobilier

23 janvier 2024

Le négociateur immobilier

L’immobilier est l’un des secteurs qui offrent le plus de variétés d’emplois. Aussi, de nombreux corps de métiers se côtoient dans l’immobilier. Une transaction immobilière peut réunir plusieurs professionnels de l’immobilier. Mais tous n’ont pas le même rôle (ni le même statut juridique). Il importe donc de connaître exactement quel rôle chacun joue dans une transaction immobilière. Dans cette rubrique, nous allons parler du négociateur immobilier. Sur ce, qu’est-ce qu’un négociateur immobilier et quel est son rôle ? Comment travaille-t-il et comment devenir négociateur immobilier ? Nous vous donnons toutes les réponses.

Qu’est-ce qu’un négociateur immobilier ?

Qu’est-ce que le métier de négociateur immobilier et en quoi est-il différent de l’agent immobilier ?

Le métier de négociateur immobilier

Un négociateur immobilier est un intermédiaire entre propriétaires immobiliers et potentiels acquéreurs dans le cadre d’une transaction de biens immobiliers. Le négociateur est un maillon important de la transaction, il y est présent depuis la prospection jusqu’à la rédaction du compromis de vente.

Le négociateur immobilier prend aussi le nom de consultant immobilier.

Il peut travailler en tant que salarié ou en indépendant. Il n’est pas détenteur de la carte professionnelle et travaille dans le cadre d’un mandat qui fixe ses missions pour chaque transaction immobilière. Le métier de négociateur immobilier est encadré par la loi Hoguet.

Différence avec l’agent immobilier ?

Le négociateur immobilier est distinct de l’agent immobilier. Ce dernier peut d’ailleurs être son mandant dans certains. C’est dire qu’un négociateur immobilier peut travailler pour un agent immobilier, notamment lorsque celui-ci exerce sous une forme indépendante.

Dans la pratique, les deux experts immobiliers peuvent se rapprocher, mais le titre auquel chacun exerce est absolument différent de l’autre. Le statut de l’agent immobilier davantage réglementé.

A la différence du négociateur immobilier, l’agent immobilier est tenu d’avoir une carte professionnelle (carte T) pour exercer. L’obtention de la carte T est soumise à certaines conditions telles que :

  • Etre titulaire d’un BTS profession immobilière ou d’un  Bac + 3 en commerce, économie ou droit ;
  • Avoir au moins 10 ans d’expérience professionnelle au sein d’une agence immobilière, ou alors justifier d’une expérience de 3 à 4 ans si titulaire d’un bac ou a exercé comme cadre.
  • Justifier d’une garantie financière ;
  • Etre couvert par une assurance civile professionnelle.

Quelles sont les missions d’un négociateur immobilier ?

Le négociateur immobilier remplit de nombreuses fonctions. Certaines sont principales et d’autres secondaires. Mais toutes semblent indispensables au succès de sa prestation.

La prospection immobilière

La prospection désigne la recherche de biens immobiliers à vendre (maison à vendre, commerce, entreprise ; terrain, etc.). Le négociateur travaille donc plus sur le terrain.

Il doit être à l’affût de la moindre opportunité. Le marché de l’immobilier est extrêmement concurrentiel. Le négociateur doit donc s’efforcer d’être toujours le premier sur une opportunité.

Généralement, il va se concentrer sur un secteur ou un type d’immobilier. Il travaille avec des informateurs recueillis au fil de l’expérience, des clients et des partenaires qui lui donnent des informations sur de potentielles opportunités.

Sur le terrain, le négociateur prospecte par des prospectus dans des boîtes aux lettres, des appels téléphoniques, des rencontres physiques, etc.). Lorsqu’il est au bureau, il parcourt les journaux d’annonces immobilières. Lorsqu’il parvient à dénicher une opportunité intéressante, le négociateur va tenter de prendre rendez-vous avec le vendeur.

L’évaluation et le mandat

Le négociateur va s’entretenir avec les propriétaires des biens immobiliers à vendre. Il tentera ainsi d’avoir davantage d’informations sur l’immeuble afin de l’évaluer. Il en ressort une estimation de la valeur du bien.

Cette estimation n’est pas toujours identique à celle du propriétaire du bien. Il s’ensuit alors une négociation sur le prix du bien. C’est donc ce dernier qui sera finalement proposé aux potentiels acquéreurs.

Lorsqu’il obtient un accord avec le vendeur, le négociateur doit obtenir un mandat afin de pouvoir vendre le bien. C’est le mandat de vente qui donne au négociateur le pouvoir de vendre le bien. Le mandat encadre l’étendue de ses pouvoirs et l’autorise à passer des actes juridiques au nom de son client. Le négociateur peut avoir un mandat exclusif de vente, il devient ainsi le seul à proposer ce bien en vente ; ou alors, un mandat simple. Ici le négociateur se retrouve en concurrence avec d’autres négociateurs.

La promotion immobilière

La promotion immobilière est l’étape qui suit l’obtention du mandat du négociateur immobilier. Elle consiste à présenter le bien à vendre aux potentiels acheteurs. Il peut procéder par des campagnes publicitaires.

Pour mieux proposer des biens immobilier à vendre, le négociateur doit analyser les besoins de ses clients. Cette analyse lui permettra de savoir si le bien correspond ou est adapté à leurs besoins, mais surtout à leurs moyens.

Les visites sur place vont permettre de mieux convaincre les potentiels acquéreurs.

Le négociateur doit avoir une bonne connaissance du bien afin de pouvoir répondre aux questions par exemple sur la superficie habitable, l’état de la plomberie, proximité des commerces, etc.).

Les différentes réponses devraient lui permettre de justifier le prix de l’immeuble.

Bon à savoir :

Le négociateur jour également un rôle de conseil immobilier auprès de ses clients.

Il intervient alors comme conseil technique, financier ou encore juridique. Par ailleurs, sa position intermédiaire entre vendeur et acquéreur lui donne un rôle de médiateur entre les deux en cas de conflit.

Quelles sont les conditions de travail d’un négociateur immobilier ?

Sous quel statut juridique travaille le négociateur immobilier ? Quels sont ses principaux interlocuteurs et surtout combien est-il rémunéré ?

Statut juridique du négociateur immobilier

Les négociateurs immobiliers sont généralement des salariés avec une rémunération fixe et une commission variable. En tant que salarié dans une agence immobilière, il peut aussi assurer différentes fonctions telles que :

  • La régie : il s’agit de la gestion locative. Cette fonction requiert une bonne connaissance du droit immobilier. Dans le cadre de la régie, le négociateur va rédiger les baux, ou encore gérer les loyers.
  • Le syndic : à cette fonction, il s’occupe de la gestion des parties communes d’un bien en copropriété. Il s’occupe notamment de l’entretien.
  • L’expertise : cette autre fonction du négociateur consiste en l’estimation d’un bien, notamment dans le cadre d’une succession.

Qualités requises pour exercer

Pour réussir dans ce métier, le négociateur immobilier doit avoir les qualités suivantes :

  • L’autonomie ;
  • Le sens commercial ;
  • Des compétences techniques ;
  • Une bonne présentation et allocution ;
  • Des bases de données informatiques ;
  • L’esprit d’initiative ;
  • Etre bilingue serait un atout

Derniers articles UYL

La responsabilité contractuelle : le cas Emiliano Sala

La responsabilité contractuelle : le cas Emiliano Sala

Cinq ans après le décès d’Emiliano Sala dans de terribles circonstances, le dossier est loin d’aboutir à une solution et aujourd’hui les clubs du FC Nantes et Cardiff City se retrouvent dans une bataille judiciaire devant le tribunal de commerce de Nantes quant à...

Le Notaire

Le Notaire

Le notaire est un officier public qui a pour mission d’authentifier le contrat d’acquisition ou de vente d’un immeuble. Il joue également le rôle de conseiller bien auprès des entreprises et des particuliers. Le notaire passe la majeure partie de son temps dans son...