Optimiser sa stratégie juridique grâce au legal design

février 28, 2021
optimiser-sa-strategie-juridique-grace-au-legal-design

De nos jours, la digitalisation croissante des différents secteurs d’activité pousse les organismes (entreprises, cabinets d’avocats, institutions publiques) à trouver des solutions innovantes pour atteindre leurs objectifs. De nombreuses structures ont adopté le legal design pour optimiser leur stratégie juridique Le legal design a vocation à rendre le droit accessible et intelligible à toute personne, au moyen d’outils graphiques et textuels.

Premier objectif du legal design : rendre le droit accessible à tous

Le monde juridique est souvent perçu comme inaccessible avec un langage que les professionnels du droit sont parfois les seuls à pouvoir appréhender. Or, aujourd’hui, les professions juridiques doivent faire face au flux constant d’informations auquel sont soumis les justiciables. La masse d’informations juridiques à disposition des utilisateurs représente un risque pour la sécurité juridique. 

Recourir au legal design constitue une vraie valeur ajoutée pour les professionnels du droit, afin qu’elle soit claire aux yeux des citoyens, clients ou internautes. L’approche « law by design » doit se faire en suivant une méthode bien précise appelée le design thinking. Le professionnel du droit va devoir penser en amont à ce que doit contenir son support graphique : À qui l’information juridique est-elle destinée ? Le langage juridique est-il suffisamment simplifié ? Comment mettre en forme le support contenant l’information ? 

Durant la conception du legal design,Margaret Hagan, professeure à l’Université de Stanford et fondatrice de The Legal Design Lab  affirme qu’il est fondamental de placer l’interlocuteur auquel le professionnel s’adresse, au centre de la stratégie juridique. À travers la diffusion des infographies, des plaquettes de documentation ou encore des CGU/CGV d’un site Internet, le justiciable doit se sentir concerné par les différents enjeux juridiques auxquels il pourrait être confronté.

Second objectif du legal design : assurer la promotion de son entreprise ou de son cabinet

Pour créer ou maintenir une relation de confiance avec les clients, l’entreprise et les cabinets d’avocat peuvent adopter le legal design. Aujourd’hui, la présence sur les plateformes en ligne et les réseaux sociaux est un atout majeur pour donner à son organisme la visibilité souhaitée. 

D’autant que cet outil, une fois mis en oeuvre, constitue un gain de tempspour les juristes et avocats dans leur relation avec les clients. 

Les professionnels du droit doivent alors devenir de véritables experts du marketing digital. La crise sanitaire a poussé juristes et avocats à adapter leur façon de travailler et notamment à développer des compétences transversales. Les professionnels du droit vont également être amenés à collaborer avec d’autres corps de métiers tels que des ingénieurs, designers et graphistes pour réaliser la meilleure stratégie juridique possible. Bien que réticents au départ à l’utilisation du legal design, bon nombre de professionnels ont fait le choix de l’adopter. Aujourd’hui, on compte une vingtaine d’organismes français spécialisés dans le legal design ou qui en ont fait leur image de marque: on peut citer notamment Imagine Legal, Amurabi, Sagan Avocats ou encore l’association Legal Design Assas Paris. 

L’utilisation du legal design au service d’une bonne stratégie juridique semble porter ses fruits. En effet, plusieurs cabinets d’avocats français ont vu leur chiffre d’affaires doubler depuis qu’ils y ont recours.

Ci-après un exemple de legal design sur le métier de « Legal Operations Officer » : 

Remerciez le redacteur :

Articles associés

UYL Talks – Épisode 1 : Le lancement d’un projet

Série "La création d'entreprise" Episode 1 - Le lancement du projet Invités : Paul Faucomprez et Romain Wims, co-fondateurs de UseYourLaw Les podcasts sont disponibles sur toutes les plateformes de streaming : Spotify Deezer...

L’IA Dabus, une invention peut-elle inventer à son tour ?

L’IA Dabus, une invention peut-elle inventer à son tour ?

La place de l’intelligence artificielle (IA) dans le droit de propriété industrielle est une question récurrente et actuelle, à l’heure où ces machines tiennent une importance croissante dans le commerce et l’industrie. Cet outil n’a pas fini de susciter l’intérêt des...

lire plus