Création d’entreprise : comment bien définir ses objectifs?

mai 24, 2021
Création d’entreprise _ comment bien définir ses objectifs_

Après avoir réalisé l’étude de marché de votre projet de création d’entreprise, il est temps d’adapter une stratégie efficace pour s’insérer sur le marché. Cependant, comme l’indique Omraan Michaêl Aïvanhov, « Le plus important, c’est de savoir à quoi vous consacrez vos forces, dans quelle direction vous travaillez parce que votre avenir en dépend. » Il est donc nécessaire de définir ses objectifs afin d’adapter la meilleure stratégie.

I/ L’importance de fixer des objectifs dans le projet de création d’entreprise.

Que ce soit au niveau de la visibilité de votre site internet, du chiffre d’affaires, il est nécessaire de définir plusieurs types d’objectifs lors de votre projet de création d’entreprise. 

D’abord, il apparait incontestable de savoir réellement ce qu’est un objectif. Il s’agit d’un but concret et réalisable à accomplir dans un temps déterminé. 

Ainsi, dans le projet de création d’entreprise, il existe différents objectifs : 

  • des objectifs financiers : atteindre un certain chiffre d’affaires, créer des abonnements, limiter les charges…
  • des objectifs économiques : cibler un certain public, essayer de dépasser son concurrent…
  • des objectifs non économiques : offre en ligne, augmenter sa notoriété, travailler son image de marque, agrandir sa collection… 

Pour atteindre ses objectifs, il faudra élaborer une certaine stratégie. Tout cela entrera dans le business plan, étape suivante dans le projet de création d’entreprise

II/ La méthode SMART: une méthode efficace pour définir au mieux ses objectifs.

La méthode la plus efficace pour définir ses objectifs dans un projet de création d’entreprise est la méthode SMART. Créée par George Doran, qui met en avant l’importance des objectifs à fixer, cette méthode permet d’adapter au mieux les objectifs pour votre projet de création d’entreprise.

Ainsi, l’acronyme « SMART » est traduit par l’intelligence de la méthode, justement car il est dit qu’un bon objectif est SMART : spécifique, mesurable, acceptable, réaliste, temporellement défini. 

Pour définir un objectif dans un projet de création d’entreprise, il faut qu’il soit smart, et par conséquent, qu’il respecte tout les adjectifs que l’on vient de citer. Pour le savoir, il suffit de se poser les questions qui correspondent à ces différents critères: 

  • Spécifique : l’objectif est-il suffisamment précis ?
  • Mesurable: comment peut-on mesurer la réussite ou l’échec de l’objectif ?
  • Acceptable : l’objectif est-il relié à la vision de l’entreprise?
  • Réaliste : l’objectif est-il accessible? réalisable?
  • Temporel : Sur quelle période l’objectif va être (tenter d’être) atteint? 

Il existe également l’équivalent de cette méthode avec l’objectif MALIN qui doit être mesurable, atteignable, limité dans le temps, identifiable, négociable. 

III/ La nécessité que les objectifs soient complets pour respecter la méthode. 

Souvent, dans leur projet de création d’entreprise, les entrepreneurs optent pour des objectifs incomplets. Cela peut être « avoir plus de clients » , « créer un site internet » , « avoir autant de revenu par mois ».

Ce type d’objectif ne respectent donc pas la méthode SMART puisqu’ils ne sont pas assez précis, ni définis dans le temps. En définissant des objectifs incomplets, l’entreprise risque de ne jamais évoluer. 

Les questions que l’on se pose dans la méthode SMART sont alors importantes car elles vont permettre de définir si l’objectif est complet ou non. 

C’est pourquoi le critère de la spécificité est nécessaire pour réaliser un objectif. Le spécifier c’est par exemple le quantifier. 

Prenons l’exemple de l’objectif « plus de vues sur le site web ». Il n’est pas suffisamment spécifique. Il faut le quantifier et se donner une limite : « obtenir 1000 vues sur le site. »

Cependant, « obtenir 1000 vues sur le site » n’est pas toujours pas un objectif complet. 

Pour le savoir, il s’agit de se demander si cela est mesurable dans le temps, mais également si l’objectif est atteignable ou non. Effectivement, dans le critère de la mesure vaut aussi pour cet exemple.

Par contre, celui de l’acceptabilité n’est pas de mise puisque il est basé sur la vision de l’entreprise et dans cet exemple, atteindre un certain nombre de vues sur son site internet ne paraît pas s’intégrer exhaustivement à la vision de l’entreprise.

Pourtant, mis à part ce critère non respecté, les deux autres sont également atteints puisqu’il s’agit de la réalisation de l’objectif et de la temporalité,  autrement dit  la période dans laquelle l’objectif sera atteint. 

Créer sa société n’est donc pas quelque chose d’anodin. Entre l’élaboration d’une étude de marché et la définition des objectifs de l’entreprise, l’élaboration d’un business plan, ainsi que toutes les autres étapes et formalités à accomplir, l’entrepreneur devra faire face à de nombreuses étapes dans  son projet de création d’entreprise afin que celui-ci soit complet. 

Désormais, l’étape suivante pour l’entrepreneur  sera  l’élaboration d’un business plan. 

Remerciez le redacteur :

Par Léa HENQUEZ

Étudiante en L3 Droit à l’Université de Lille souhaitant intégrer le master droit des affaires - parcours juriste d'entreprise Clinicienne à la Clinique Juridique de Lille

Articles associés

UYL Talks – Épisode 1 : Le lancement d’un projet

Série "La création d'entreprise" Episode 1 - Le lancement du projet Invités : Paul Faucomprez et Romain Wims, co-fondateurs de UseYourLaw Les podcasts sont disponibles sur toutes les plateformes de streaming : Spotify Deezer...

Qu’est-ce que le Private Equity ?

Qu’est-ce que le Private Equity ?

Le capital-investissement est une composante importante de la vie économique et financière et une forme privée d’investissement qui s’adresse plus particulièrement aux petites et moyennes entreprises « PME » non cotées en bourse. C’est pourquoi, elle est...

lire plus