Comment devenir avocat aux Etats-Unis ?

octobre 20, 2021
Comment devenir avocat aux Etats-Unis ?

Envie de partir et de changer de paysage tout en continuant d’exercer sa profession ? C’est possible et on vous dit comment faire ! Il faut savoir que partir avec ou sans diplôme de droit en poche ou partir étant déjà avocat sont des parcours différents et on vous montre ce qu’il faut faire.  

Devenir avocat aux USA en tant que jeune étudiant(e) français.

Jeune étudiant(e) plein(e)s de rêves et à la conquête de l’Amérique, deux choix se présentent à vous pour votre expatriation.

→ Obtenir le Juris Doctor (JD). 

C’est le parcours classique pour l’obtention d’un diplôme en droit afin d’être éligible à passer le barreau (Bar exam) dans n’importe quel Etat des Etats-Unis.

Qu’est-ce que le Juris Doctor ? 

C’est un diplôme de droit (common law) effectué en 3 ans au sein d’une école de droit (Law School). La première année est centrée sur le droit américain général et les 2 années suivantes permettent de se spécialiser dans un domaine précis. Suite à l’obtention de ce diplôme, on est éligible à passer le Bar Exam dans l’État de notre choix aux USA.

Attention, il faut savoir que les Law School aux Etats-Unis sont souvent très coûteuses. Veillez à ce que vous avez le budget pour ces écoles mais aussi de quoi vivre avant d’entamer ce merveilleux projet ! 

Comment intégrer une école de droit “Law School” ? 

Comme pour toutes écoles aux USA, il s’agit candidatures sur dossier et d’une école à l’autre les conditions varient. Mais il y a des conditions générales à remplir.

Tout d’abord, il faut avoir effectué un undergraduate aux USA ou bien avoir l’équivalent à l’étranger. Un undergraduate, c’est un bachelor (baccalauréat) effectué pendant 4 ans dans une université quelconque (Bachelor of Arts ou Bachelor of Science). Donc pour les étudiants français, c’est l’équivalent d’une licence qui doit être conforme à la réforme européenne BMD du processus de Bologne. Attention pour le bachelor ce n’est pas obligatoire que cela soit des études de droit. 

Ensuite il faut passer un examen, le LSAT (Law School Admission Test) qui est demandé par les écoles agréées par American Bar Association (199 écoles accréditées). Cet examen se déroule en deux parties : 

  • La première partie du test se déroule en 35 minutes avec des questions multiples pour évaluer la compréhension écrite, le raisonnement analytique et le raisonnement logique.
  • La seconde partie du test est une composition écrite de 35 minutes.

A côté de ceci, ils demandent souvent des lettres de recommandations. Il faut évidemment un CV et une lettre de motivation qu’ils appellent déclaration personnelle. Cette lettre de motivation n’est pas celle classique qu’on a l’habitude de faire en une page mais c’est une lettre de plusieurs pages détaillant votre parcours comme vous le feriez lors d’une entrevue montrant votre motivation. Il ne faut pas oublier pour les étudiants étrangers de passer le TOEFL et de transcrire vos bulletins scolaires.

Ce parcours vous paraît trop difficile ou bien avez- vous déjà entamé vos études de droit en France et vous ne souhaitez pas repartir de zéro ? il vous reste une autre solution : le LL. M.

→ Obtenir un LL. M (Master of Law).
Qu’est-ce qu’un LL. M ? 

Le  LL. M qui signifie Master of Laws est un diplôme (maîtrise) de droit pour se spécialiser dans un domaine précis. Il est important pour exercer et appréhender le droit des pays anglophones ou anglo-saxons. Il vous sera d’autant plus important si vous voulez entamer une carrière d’avocat à l’international. Cette formation se déroule souvent entre 6 et 12 mois dans le pays d’hôte. 

Comment intégrer un LL. M ?

Il faut être titulaire d’un diplôme de droit d’un niveau M1/M2 ou d’un diplôme d’avocat pour y accéder. Évidemment, c’est sur dossier donc c’est assez concurrentiel et ils regardent le dossier académique, les lettres de recommandations, le CV, la lettre de motivation (déclaration personnelle) et pour les étudiants étrangers il faut passer un examen d’anglais qui est le IELTS.

Attention à vous, pour certains États des États-Unis cette formation ne suffit pas pour passer le barreau et demandent en plus un diplôme américain ! Pensez à vérifier si dans l’État où vous voulez passer le barreau il est suffisant.

Bonne nouvelle pour vous, si vous souhaitez passer le barreau de New-York ou de la Californie, pas besoin d’aller bien loin pour effectuer cette formation. Depuis 2017, Paris Dauphine propose ce programme en collaboration avec le groupe de formation juridique Barbri International.

Continuer à exercer la profession d’avocat aux USA.

Vous êtes avocat en France ou dans un autre pays et vous songez fortement à vous expatrier aux Etats-Unis sans forcément revenir à la case départ ? C’est possible et vous avez plusieurs options face à vous mais avant tout il faut savoir qu’il est illégal d’exercer le droit sans permis de travail. Cela va de soi pour les américains et les étrangers.

Depuis l’adoption en 2016 d’une réforme de la règle 5.5 (“Unauthorized Practice of Law ; Multijurisdictional Practice”) par la House of Delegates de l’American Bar Association (ABA) il y a eu des changements. Un juriste d’entreprise étranger peut demander une licence d’exercice “foreign in-house lawyer” c’est-à-dire exercer en tant que juriste d’entreprise étranger bien :

  • qu’il ne soit pas affilié au barreau de leur pays
  • qu’il soit avocat sous statut d’omission volontaire
  • qu’il n’a pas passé le statut d’avocat inscrit

Il est possible d’obtenir une licence d’avocat étranger (“foreign legal consultant”). Ce permis de travail permet d’avoir le statut d’avocat inscrit à l’étranger et c’est délivré sur la foi d’une attestation de good standing de l’ordre des avocats du pays du demandeur. Bien évidemment, pour chaque Etat les conditions d’éligibilités varient. Mais ce permis de travail ne vous permet pas de plaider dans un tribunal sauf pour votre personne. Néanmoins avec un statut d’avocat inscrit à l’étranger, certains Etats peuvent vous laisser la possibilité de passer leur examen du barreau sans forcément avoir fait de LL. M (par exemple la Californie) et vous avez la possibilité de transférer votre score vers un autre Etat ce qui est possible avec l’Uniform Bar Exam (UBE) qui réunit actuellement 45 Etats. Cela vous permet de passer un barreau réputé plus “facile” dans un Etat et de transférer votre score dans un autre Etat de votre choix mais faisant partie de l’UBE. 

Devenir avocat aux USA… c’est possible avec beaucoup d’efforts et vous n’êtes pas forcé.e.s de recommencer à zéro. Il faut cependant bien se renseigner sur les modalités de chaque État avant de tenter l’aventure.

Remerciez le redacteur :

Articles associés

UYL Talks – Épisode 1 : Le lancement d’un projet

Série "La création d'entreprise" Episode 1 - Le lancement du projet Invités : Paul Faucomprez et Romain Wims, co-fondateurs de UseYourLaw Les podcasts sont disponibles sur toutes les plateformes de streaming : Spotify Deezer...